La pension
de la Via Saffi

Valerio Varesi

 

Traduit de l'italien par Florence Rigollet

 

 

 

 

“ Le città sono come i bambini : cambiano di anno in anno e se stai un po’ senza frequentarle non le riconosci più. Però qualcosa è rimasto. ”

La Pension de la via Saffi

 

 

 

 

 

À quelques jours de Noël, alors que la morsure du froid envahit Parme, Ghitta Tagliavini, la vieille propriétaire d’une pension du centre-ville est retrouvée assassinée dans son appartement. L’enquête est confiée au commissaire Soneri mais cette affaire fait ressurgir un drame enfoui : c’est dans cette pension pour étudiants de la via Saffi qu’il rencontra jadis sa femme, Ada, tragiquement disparue peu après leur mariage.

En s’enfonçant dans le brouillard épais comme on traverserait un miroir, Soneri va découvrir un univers bien plus sordide que ses souvenirs. L’aimable logeuse se révèle être une femme sans scrupules, enrichie par la pratique d’avortements clandestins et derrière la modeste pension, se cache en réalité un monde vivant de haine et de chantage, frayant avec le cynisme de cercles politiques corrompus.

Pour trouver l’assassin, le commissaire devra se confronter à l’épreuve du temps et à la vérité sur la vie et la mort d’Ada. Car qui est cet homme qui pose à côté d’elle sur cette photographie jaunie ? 

Agullo Noir

 

Lire le premier chapitre

Paru le 23 mars 2017

320 pages

version epub

ISBN 979-10-95718-20-8

ISBN 979-10-95718-21-5

21,50 €


Le Figaro Magazine

 

 

 

" Un fantastique écrivain, dont la poésie, la finesse et la truculence tout italienne rivalisent avec un art de l'intrigue habilement emballée. "

L'Obs

 

 

 

" Il y a là-dedans un charme fou : on tourne les pages à l'abandon, on se laisse embarquer dans ces paysages détrempés, on dérive au fil des phrases. On adore ! "