Espace lointain

Jaroslav Melnik

 

Traduit du lituanien par Margarita Leborgne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À Mégapolis, ville-monde peuplée d’aveugles, seul « l’espace mitoyen » existe. Les habitants se déplacent grâce aux multiples capteurs électro-acoustiques qui jalonnent l’espace, et dont ils sont entièrement dépendants. Un beau jour, Gabr recouvre la vue. Il découvre avec répulsion l’aspect sordide de « l’espace mitoyen » : un enchevêtrement de métal où déambulent des êtres en haillons. Terrifié par ce qu’il prend pour des hallucinations, il se rend au ministère du Contrôle où on lui diagnostique une psychose des « espaces lointains » avant de lui promettre de le guérir. Mais Gabr est saisi par le doute : et si ce qu’il percevait n’étaient pas des hallucinations, mais bien la réalité ? Et si ses yeux n’étaient pas un organe secondaire, mais un organe sensoriel soudain réveillé ? Sa rencontre avec Oksas, un ex- voyant dont le ministère a détruit la vue, devenu chef d’un groupe révolutionnaire qui veut détruire Mégapolis, va confirmer les intuitions de Gabr et bouleverser sa vie.

Tiraillé entre la violence des terroristes et celle des dirigeants – un petit groupe de voyants privilégiés qui vivent à l’écart des masses –, refusant de causer la mort de milliers d’innocents, mais incapable pourtant d’accepter le mensonge du monde tel qu’il est, Gabr devra trouver sa propre voie pour accéder aux « espaces lointains » où règnent encore la liberté, la beauté et l’infini. 

Agullo Fiction

 

Paru le 31 août 2017

ISBN 979-10-95718-24-6

ISBN 979-10-95718-25-3

320 pages

version epub

21,50€


Marilyn Anquetil, Librairie Mollat

"Un roman génial. Il y a bien longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir à lire un roman décalé et intelligent comme celui-ci."  

Macha Séry, Le Monde

" Espace Lointain captive autant par la cohérence de son univers futuriste que par la forme donnée au récit. Un roman initiatique à la sourde mélancolie. "

Lire la revue de presse ici